Le statut de loueur en meublé désigne un régime fiscal relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Il permet au propriétaire de louer un logement et de bénéficier de plusieurs avantages fiscaux. On distingue le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) de celui de loueur en meublé professionnel (LMP).

Le statut de LMNP

Ce dispositif est considéré comme plus attractif que la location nue : les loyers y sont plus élevés et la fiscalité plus intéressante.

Conditions

Les recettes ne doivent pas dépasser 23 000 euros par an ni être supérieures aux autres revenus du foyer fiscal du propriétaire.

Le logement doit être meublé.

Fiscalité

- Le statut de loueur en meublé relève du régime fiscal de la micro-entreprise : les loyers perçus sont soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Déduction des frais d’acquisition et d’amortissement du bien

Récupération possible de la TVA pour les logements neufs avec services.


Le statut de LMP

C’est le régime en investissement locatif, fiscalement le plus intéressant. Cependant il correspond à une vraie activité professionnelle.

Conditions

Le logement doit être meublé.

Le propriétaire bailleur doit percevoir plus de 23 000 euros de revenus locatifs par an.

Le propriétaire bailleur doit être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS) en tant que loueur professionnel.

Les revenus locatifs doivent constituer la ressource principale du foyer fiscal du propriétaire bailleur.

Fiscalité

Le loueur en meublé professionnel peut choisir entre deux régimes fiscaux : la micro-entreprise ou le régime du réel (et doit alors tenir une comptabilité). Dans le deuxième cas, il peut déduire de son revenu global les intérêts d’emprunts, les droits d’enregistrement, les travaux d’entretien et de réparations courantes.

Le propriétaire bailleur peut amortir fiscalement le prix d’achat du bien.

Régime sur les plus-values plus favorable en cas de revente.

En tant que biens professionnels du propriétaire bailleur, les logements loués peuvent faire l’objet d’une exonération d’ISF en cas de revente.

Avantages du statut de loueur en meublé

Le loueur en meublé perçoit des loyers réguliers.

Importante défiscalisation.